ChocolatsRecettes plaisir

Chocolats de Pâques

Chocolats de Pâques

Réaliser ses chocolats de Pâques n’est pas aussi difficile qu’on peut le penser, si on ne cherche pas la perfection absolue.

Même s’il y a des irrégularités, le résultat est très satisfaisant. Il ne reste plus qu’à les mettre en sachets pour offrir !

Ce qui est obligatoire, c’est de posséder une sonde ou un thermomètre de cuisson, des petits moules, et du chocolat de qualité.

J’utilise le chocolat noir 70% Barry Ocoa, en pistoles, que j’achète chez Alice Délice ou Zodio. Il fond très bien et est peu sucré.

Mes moules scrapcooking sont assez profonds, alors vous en ferez peut-être plus avec les vôtres. Je mets les sp vraiment à titre indicatif, ça peut changer selon le chocolat utilisé et la dimension des  moules.

Il faut compter 50g de chocolat en pistoles pour faire 4 chocolats, c’est ce que j’ai utilisé pour mes photos du déroulement de la recette.

Ce n’est pas facile de surveiller la température et de prendre des photos, j’ai préféré le faire sur une petite quantité. Il suffit ensuite de multiplier le poids en fonction du nombre de chocolats à réaliser. (150g de pistoles me font 12 chocolats par exemple)

Pour que le chocolat soit brillant, le chocolat doit être tempéré. On le monte en température, puis on le laisse descendre, et on le remonte. Les températures ne sont pas les mêmes pour le chocolat noir, au lait, ou blanc.

Pour la marque Barry, les températures sont indiquées sur le côté du paquet. Je respecte donc ce qui est écrit ! Si vous avez une autre variété que moi, vérifiez simplement sur le côté de votre paquet, et ce sera la même procédure.

Le seul ingrédient, c’est le chocolat, qu’on va chauffer, puis refroidir, puis chauffer à nouveau. Il faut juste respecter les températures.

Un point très important : il ne faut surtout pas de goutte d’eau dans le chocolat. Tous les ustensiles doivent être bien secs.

Chocolats de Pâques

Total de la recette : 38sp Weight Watchers

Ingrédients pour 12 chocolats : 3sp le chocolat

  • 150g de chocolat noir en pistoles (Barry Ocoa pour moi)

Préparation :

  • Bien lire la recette entière avant de commencer. Ce n’est pas compliqué, mais ça va vite. Donc on n’a pas le temps de réfléchir !
  • Sortir tout ce qu’on va utiliser sur la table, tout doit être prêt :
    • 2 saladiers de même taille côte à côte sur le plan de travail : l’un rempli d’eau bien froide, et l’autre contenant les 150g de pistoles de chocolat.
    • 1 petite casserole sur laquelle on peut poser le saladier avec le chocolat, pour faire un bain-marie.
    • 1 cuillère en bois ou une maryse pour mélanger.
    • 2 cuillères à café pour remplir les moules.
    • 1 thermo sonde ou un thermomètre de cuisson.
    • Un pinceau en silicone.
    • Des petits moules.
  • Voici un schéma récapitulatif :

Temperage chocolat noir

  • Programmer la thermo-sonde à 50 degrés, ou si c’est un thermomètre de cuisson, il faudra s’arrêter entre 45 et 50 degrés maximum.
  • Faire bouillir de l’eau à 100 degrés à la bouilloire, et la verser dans la petite casserole pour la remplir aux 3/4. (J’utilise cette technique régulièrement en remplacement du bain-marie sur le feu, et ça fonctionne très bien. On peut ainsi être sur son plan de travail avec tout à côté, et aucun risque de goutte d’eau dans le chocolat ! Vous pouvez bien sûr faire un bain-marie classique si vous voulez.)
  • Déposer le saladier avec les pistoles de chocolat sur la casserole d’eau bouillante. On ne rajoute surtout pas d’eau !

Chocolats de Pâques

  • Plonger la sonde ou le thermomètre dans le chocolat, et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois ou d’une maryse. La température ne doit pas dépasser 50 degrés. Incliner légèrement la sonde pour ne pas prendre la température du saladier mais bien la température du chocolat. Attention, ça va vite !

Chocolats de Pâques

  • Une fois les 50 degrés atteints, enlever le saladier du bain-marie chaud, et le placer au-dessus du saladier d’eau froide. (garder l’eau chaude à côté)
  • Garder la sonde dans le chocolat, et attendre que celui-ci descende à 35 degrés, tout en mélangeant. Ça va vite aussi !

Chocolats de Pâques

  • Une fois les 35 degrés atteints, retirer le saladier du bain-marie d’eau froide, le déposer sur le plan de travail, en gardant la sonde dans le chocolat.
  • Continuer à mélanger, jusqu’à ce que la température descende à 27 degrés. Il faut plus de temps, c’est normal.

Chocolats de Pâques

  • Une fois les 27 degrés atteints, remettre le saladier de chocolat sur la casserole d’eau chaude, pour faire remonter la température à 31/32 degrés maximum. On continue de mélanger.

Chocolats de Pâques

  • Une fois cette température atteinte, retirer le saladier du bain-marie d’eau chaude. Le chocolat est prêt à être utilisé !
  • Il faut l’utiliser tout de suite, car en-dessous de 20 degrés, vous ne pourrez plus l’utiliser.

Chocolats de Pâques

  • A l’aide d’un pinceau en silicone, badigeonner le fond de vos moules, pour bien imprégner les dessins. N’ayez pas peur de mettre une bonne quantité, puisqu’on va les remplir ensuite. Bien penser aux côtés.
  • Remplir avec le reste du chocolat. J’utilise 2 petites cuillères, car avec le piston, on perd de la matière.
  • Si ça « bave » un peu à côté, passer une spatule pour régulariser.
  • Mettre au frigo 1h, et démouler.
  • Mettre en sachets pour offrir, ou déguster !

Ensuite je les garde à température ambiante, à l’abri de la lumière, dans le placard. Jusqu’à 25 degrés, il n’y a pas de soucis.

Si on les conserve dans le frigo, ils risquent de blanchir.

Chocolats de Pâques

Copyright© 2019 chezgourmandine.fr      

Partager cet article :

2 réflexions au sujet de « Chocolats de Pâques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.